Bienvenue sur le site pour parents adolescents et jeunes adultes
Nouveau numéro : 077 474 73 37 Nouveau site en préparation, revenez !
https://www.facebook.com/groups/jeunesparentsch/
Accueil > Comment éviter une grossesse ?

Comment éviter une grossesse ?

samedi 16 décembre 2006, par Karine

Ce site ne cherche pas à encourager la maternité à l’adolescence, mais vient en aide à toute personne concernée par le sujet, ainsi qu’aux jeunes filles qui ont envie d’un bébé.

Il s’agit ici de rappeler quelques règles de base. En effet, beaucoup de jeunes filles deviennent mamans suite à une mauvaise protection. L’idéal serait quand même d’attendre un peu avant de devenir parents, même si cela peut très bien se passer, quel que soit l’âge du père et de la mère...

Il vaut mieux éviter une grossesse non désirée, puisque quelle qu’en soit l’issue, la vie ne peut pas redevenir comme avant. Qu’il s’agisse d’une naissance, d’une adoption ou d’une interruption volontaire de grossesse, l’aventure laisse des marques indélébiles. (voir choix difficile)

La contraception

Le préservatif permet d’éviter une grossesse et de se protéger des maladies sexuellement transmissibles. Il devrait toujours être utilisé, à moins que vous n’ayez un couple stable sans infidélités, que vous utilisiez un autre moyen contraceptif et que vous ayez préalablement passé un test HIV. En effet le SIDA existe toujours et ne se guérit malheureusement pas encore, ce que la société actuelle a tendance à oublier.

Le moyen le plus sûr reste l’abstinence (Vous pouvez rigoler ! C’est ce que me disait maman, et je me suis retrouvée enceinte !). Si tu n’as pas eu de relations sexuelles avant 20 ans, ce n’est pas du tout honteux. En tout cas, le meilleur conseil que je puisse donner, c’est d’être sûr du partenaire que tu choisis. Inutile de plonger sur le premier venu, si c’est pour le regretter deux mois plus tard, lorsqu’il ou elle te plante là sans raison apparente...
Sinon le mieux est de combiner la pilule contraceptive et le préservatif.

Attention !!! Pilule et antibiotiques ne font pas bon ménage, tu pourrais alors te retrouver enceinte malgré la protection. Méfie-toi des médicaments que tu dois prendre et demande toujours conseil à ton pharmacien.

La "pilule du lendemain"

Si jamais un préservatif devait se rompre et que tu n’avais pas d’autres protections, tu peux toujours recourir à la "pilule du lendemain". Il est conseillé de la prendre dans les douze heures qui suivent le rapport non protégé, car son efficacité diminue au fur et à mesure que le temps passe. Elle n’est plus utilisable une fois passée la limite des 72 heures qui suivent le rapport sexuel. Le plus simple est de te renseigner discrètement auprès de ton pharmacien, qui peut te la délivrer si tu as 16 ans ou plus. Tu peux aussi t’adresser à ton médecin ou à un centre de planning familial. Ce moyen est exclusivement prévu pour des situations d’exception et ne convient en aucun cas à la contraception régulière car cela pourrait entraîner de graves troubles hormonaux.

Jusqu’aux règles suivantes, tout rapport non protégé doit être évité ; comme mesures contraceptives, il est recommandé d’utiliser les préservatifs et mousses spermicides. S’il existe un risque de grossesse en cours, le pharmacien te conseillera de faire un test de grossesse avant de prendre une décision. En effet, la prise de la "pilule du lendemain" n’est alors plus possible. Cela ne servirait à rien et pourrait provoquer des malformations graves chez l’enfant.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Piwik Web 2.0 stats |